Assurance scooter : ce qu’il faut savoir

Assurance scooter : ce qu’il faut savoir

0 Comment

Véhicules urbains par excellence, à deux ou trois roues, les scooters sont aujourd’hui très présents sur les routes françaises. Ils séduisent de plus en plus de personnes, notamment celles qui sont dans les agglomérations. Tant que l’offre est élastique en termes de modèles de prix d’achat et de cylindrées, chaque conducteur y trouve son compte. Mais qu’en est-il de l’assurance scooter ?

Pourquoi assurer son scooter ?

La conduite d’un scooter est exactement comme celle d’une moto et demande d’être assuré,regardez ici  pour plus d’informations. En effet, ces deux motos présentent les mêmes risques pour leurs conducteurs. Faibles protections corporelles, faible visibilité. Voilà autant de raisons pour plusieurs parents, lorsque leurs enfants partent en scooter de s’inquiéter. Pour réduire les risques de blessures et améliorer la tranquillité d’esprit des parents, il est important de suivre les conseils de sécurité er d’assurer les scooters. Aussi pour tout conducteur ayant acheté un scooter de 50, 125cc ou une cylindrée supérieure, il a pour obligation de l’assurer, comme pour tout véhicule terrestre à  moteur, selon l’article L211-1 du code des assurances.

Les formules d’assurance scooter

Que les assureurs soient spécialisés ou généralistes, proposent 3 à 4 formules d’assurance scooter allant de la moins protectrice à celle présentant le meilleur niveau de garanties. On a dans un premier temps la formule au tiers. Tout comme les motos et autos, le minimum pour légal  rouler en toute sécurité sur les axes. Cette formule confère une garantie de responsabilité civile pour les dommages, causés aux tiers. Selon les contrats, une garantie défense recours une garantie équipement et une assistance. Ensuite vient la formule intermédiaire d’assurance scooter. Cette formule inclus en complément de la garantie responsabilité civile, une garantie contre le vol et l’incendie, les catastrophes naturelles ou technologiques. Et enfin, la formule tout risque. Elle est la plus protectrice, en plus d’indemniser les tiers auxquels vous causeriez des dommages, elle vous couvre et votre engin également.

Comment souscrire un contrat d’assurance pour son scooter ?

Pour souscrire une assurance pour un scooter, le conducteur doit se munir de la carte grise de l’engin et du permis de conduire, nécessaire au pilotage. Il doit également présenter le relevé d’information du scooter. Afin d’opter pour un meilleur contrat, vous pourriez faire le tour de plusieurs agences, ou comparer en ligne et décrocher le meilleur contrat.