Les bienfaits de la musculation sur la santé

Les bienfaits de la musculation sur la santé

0 Comment

Pour de nombreuses personnes, la musculation ne sert qu’à se muscler. Et lorsqu’on imagine les bodybuilders hyper-musclés, on leur trouve difficilement du tort. En effet, faire de la musculation a bien de bienfaits pour la santé que beaucoup ne connaissent pas : prévention du mal de dos, consolidation de la santé cardiovasculaire, protection  des os et prévention contre les blessures, perte de poids et une amélioration des performances et de la condition physique. Si elle est pratiquée dans les règles de l’art, la musculation est un véritable allié du bien-être. Envie de connaitre les effets de la musculation sur la santé ? Vous êtes au bon endroit.

Réduit le tissu adipeux

En cas de surplus ou d’excès de tissus adipeux ou encore de désordres métaboliques, comme le diabète, il est conseillé de se mettre à la musculation. Le fait est qu’en la pratiquant régulièrement, on a en moyenne un gain musculaire de 1.4 kg et une perte de graisse de 1.8 kg. Selon une étude qui a été menée, on a remarqué que les personnes âgées qui pratiquaient la musculation ont montré une diminution nette de la graisse viscérale et intra-abdominale. Ces dernières sont d’ailleurs la cause de plusieurs désordres métaboliques.

Permet une conservation des muscles vieillissants

En étant inactif, on perd en moyenne chaque 10 ans environs 3 à 8 % de notre masse musculaire. De nombreuses études ont démontré qu’avec une fréquence de 2 à 3 séances de musculation par semaine sur une période de 10 semaines, la perte s’inverse chez des individus ayant entre 21 et 80 ans.

Permet également de grader des facultés physiques

Lorsqu’on prend de l’âge, les capacités cognitives et physiques diminuent et c’est inévitable. Toutefois, c’est loin d’être une fatalité. D’après des recherches qui ont été menées, faire 2 fois par semaine des entrainements musculaires, permet de conserver voire même d’optimiser l’indépendance fonctionnelle, la force, l’habileté, les mouvements, la vitesse de marche ainsi que les performances physiques.

Permet de prévenir le diabète de type 2

Pratiquer la musculation augmente la résistance à l’insuline. De ce fait donc, le contrôle de la glycémie est lui aussi amélioré. Ce qui permet de diminuer le risque de diabète et d’améliorer le taux de HbA1C. Mais, ce n’est pas tout, la musculation agit également sur les récepteurs du glucose, ceci en accroissant leur densité sur l’activité des enzymes. C’est dorénavant très clair, la musculation est nettement supérieure à l’entrainement aérobie en ce qui est de la baisse du taux d’HbA1C et de la sensibilité à l’insuline.

Amélioration de la santé cardiovasculaire

Certes, la course à pied et les autres sports sont des moyens incontournables pour se maintenir au top, mais la musculation a elle aussi des effets positifs sur les vaisseaux et sur le cœur. En effet, en combinant ou non la musculation à l’endurance, celle-ci a aussi bien des effets sur la pression artérielle que sur le taux de graisses contenues dans le sang. Elle permet également aux artères et au flux sanguin de s’accommoder avec beaucoup plus de facilité.