Immatriculation de véhicule, comment s’y prendre ?

Immatriculation de véhicule, comment s’y prendre ?

0 Comment

Le saviez-vous ? Que ce soit pour un véhicule d’occasion ou un véhicule neuf, il faut une immatriculation. Sachez que les étapes pour procéder à l’immatriculation varient selon que votre véhicule soit d’occasion ou neuf. L’article que voici met en évidence l’essentiel en termes de démarches pour immatriculer votre véhicule.

Comment immatriculer une voiture neuve ?

Pour circuler en toute liberté, vous devez obtenir essentiellement un certificat d’immatriculation dans le mois suivant l’achat. Généralement, on effectue directement une demande d’immatriculation auprès du professionnel vendant. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de fournir une pièce d’identité et un justificatif de domicile. A part cela, aucune autre formalité n’est nécessaire. A noter que vous avez également la possibilité d’effectuer cette demande en ligne par le biais du site sécurisé de l’Agence Nationale des Titres de Sécurité. Il sera nécessaire de joindre à la demande d’immatriculation, une photo ou le scan d’un formulaire cerfa n°13749*04. Ce dernier joue à la fois le rôle de justificatif fiscal, de certificat de conformité et de certificat de vente. Vous devez également scanner un justificatif de domicile de moins de six mois et joindre à la demande. En faisant un tour sur ce site, vous trouverez de nombreuses informations relatives aux transports.

Comment immatriculer un véhicule d’occasion ?

Idéalement, pour un véhicule d’occasion, l’immatriculation peut être demandée par un professionnel habilité. Ce dernier en plus du coût du certificat d’immatriculation, facturera une somme correspondant au service rendu. Comme pour les voitures neuves, vous pouvez réaliser la demande en ligne. Certains documents numérisés sont essentiels. Il s’agit d’un justificatif de domicile de moins de six mois, d’une carte grise du véhicule, barrée avec la mention : “Cédé le (jour/mois/année)”. A noter que cette mention doit être complétée par la signature de l’ancien propriétaire. Il faudra également fournir numériquement, un contrôle technique en cours de validité.